Un art sans présence, c'est de la décoration. Pierre Soulages

Les procédés photographiques anciens

Une réponse à la volatilité des images ?

En complément des esthétiques particulière qu'offre chacun des procédés, prendre le temps de la photographie mais aussi le temps du développement, tel est peut-être l'un des principaux attraits des techniques photographiques anciennes.
Ces procédés permettent de plus de retrouver l'unicité des tirages car la reproduction parfaitement identique n'est pas un choix dès lors que le procédé de reproduction est artisanal.

Un nombre croissant de jeunes artistes contemporains découvrent plutôt que redécouvrent les procédés photographiques anciens qui pour eux sont précisément des nouveautés, des alternatives à ce qu'ils ont toujours connu, comme une réaction à la norme, un pas de côté par rapport à la photo numérique.

La galerie M s'intéresse à ces techniques anciennes et depuis la première exposition réalisée en novembre 2023 sur le thème "Prochronisme", le choix est qu'à chacune des expositions de groupe qu'elle va organiser au moins un procédé ancien sera représenté.

LES DIFFÉRENTS PROCÉDÉS ANCIENS
Entre 1827, date de la première photographie par Nicéphore Niepce1, et la diffusion à grande échelle de la photographie grâce, notamment, au premier appareil photo Kodak, inventé par George Eastman à Roches, c'est une véritable course technologique qui s'est déroulée pendant près de cent ans.
Le gagnant a été ... l'argentique ! … Jusqu'à ce qu'il fut détrôné par le numérique à la fin du siècle dernier.


1 Voir Une histoire de la photographie


Contact :       Mailing-list : ici